Stationnement gênant : gare à l’amende !

Stationnement

Conformément à l’article R417-10, nous vous rappelons que tout véhicule à l’arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à gêner le moins possible la circulation. Est considéré comme gênant la circulation publique l’arrêt ou le stationnement d’un véhicule : sur les trottoirs, les passages ou accotements réservés à la circulation des piétons, ainsi que sur les voies vertes, bandes et pistes cyclables ainsi qu’en bordure des bandes cyclables. Ces infractions sont réprimées par des amendes de 2e classe, soit 35 €.

Depuis le 2 juillet 2015, plusieurs infractions au stationnement ont été reclassées en 4e classe ! On parle désormais de stationnement très gênant. Il s’agit notamment du stationnement sur les trottoirs, sur un passage piéton, sur une piste cyclable, sur un emplacement réservé aux convoyeurs de fonds ou sur un emplacement réservé aux personnes handicapées (article R 417-11 du code de la route). L’amende prévue pour ces infractions est donc passée de 35 € à 135 € !