Jumelage

WACKERSBERG

6 Avril 2002 : ENGAGEMENT FRATERNELAll_1
Après 10 années de longues fiançailles, Yffiniac et Wackersberg se sont officiellement jumelées.Michel HINAULT et Georg KELLNER ont signé le protocole le 20 avril 2002 scellant cet engagement à Yffiniac, puis à Wackersberg le 26 Septembre 2003.
Les comités respectifs ont entretenu pendant tout ce temps des échanges réguliers et riches de respect mutuel, d’enseignements… Au fil des années, les séjours de jeunes, initiés en 1997, ont donné un autre élan et surtout scellé une amitié grandissante et réciproque.
All_2 Les acteurs d’hier et d’aujourd’hui ont permis ce jumelage. «Que ce jumelage soit couronné de succès et contribue à un avenir unissant pour toujours les peuples en paix» disait le maire de la commune bavaroise. Quant au maire breton,

il réaffirmait en 2003 : «C’est à nous maintenant de continuer à oeuvrer pour le développement mais aussi pour la diversification de nos relations. Il nous faut inventer d’autres échanges, tisser d’autres liens, impliquer de nouvelles associations, sensibiliser un plus large éventail de nos concitoyens».
Sites Internet :
www.wackersberg.de
(Comité de Jumelage de Wackersberg)
www.bretonenfreunde.de (Vie de l’association)

 

 

 

 

CHENEVILLE

Cheneville_1Un clin d’oil de l’Histoire..C’est un jour de 1650 que Bertrand CHESNAY quitta Yffiniac pour le Nouveau Monde. Il s’installa à L’ Ange Gardien, tout près de Québec, sur les rives du Saint Laurent. Il y fit fortune, devint “Seigneur de Lothinville”, sans abandonner son surnom de “La Garenne”.
Ses descendants quitteront Québec, remontant le fleuve vers les Grands Lacs, puis le long de la rivière des Outaouais, pour s’établir en Petite Nation, pays des Indiens Algonquins.
Avec le temps, le nom de CHESNAY est devenu CHÉNIER, puis CHÉNÉ; et, c’est Hercule CHÉNÉ (1834-1904) qui fondera CHENEVILLE.
Eté 2000, Pierre CHÉNÉ marche au fond de la Baie, “sur les pas de ses ancêtres”, dit-il à Thérèse, notre bibliothécaire. Celle-ci s’empresse de le répéter à Zef, notre globe -trotter, lui qui a pour projet cette année-là de traverser le Canada à vélo. C’est en 2002 que Zef JÉGARD, avec son ami J. PERRET, met pied à terre à Chénéville et remet un message d’amitié de la part de Michel HINAULT à Joe FILION, son homologue.

Monsieur FILION répond au courrier et vient découvrir une première fois Yffiniac en compagnie de Louis Philippe CHÉNÉ (descendant de Bertrand) fin Août 2003. Au cours de son

passage,Joe FILION a vivement souhaité que des relations amicales se nouent entre les deux communes :

“Même si l’Atlantique nous sépare, ça doit être possible de faire quelque chose.”
Cheneville_2

 

Yffiniac Chénéville…..un projet à

construire ! Une réunion de réflexion, en mai

2004, fut riche de discussions, d’interrogations.

L’intérêt était perfectible. Le temps et les envies de

voyage et de rencontres feront leur oeuvre. Eté

2004, à l’occasion de la commémoration de la

fondation de la ville par Hercule CHENE, la

délégation d’Yffiniac fut chaleureusement accueillie.

 

CHENEVILLE en quelques mots :

768 habitants / un maire et six conseillers municipaux / une école.
1937, Urbain CHENE maire Chénéville se situe dans un paysage de lacs et de rivières où l’exploitation forestière, principale ressource avec l’agriculture et le tourisme.
> Site Internet : www.ville.cheneville.qc.ca

 

 


 

COMBLOUX

comblouxEntre notre cité du bord de mer et la station savoyarde de Combloux, des liens d’amitié existent depuis la victoire au championnat du monde cycliste de Bernard HINAULT en août 1980 à Sallanches. Une relation jamais officialisée mais vivace.

Dans les années qui suivirent, les enfants des deux écoles ont d’ailleurs séjourné à plusieurs reprises au pied du Mont-Blanc. Mais c’est la Batterie-Fanfare de la Baie qui entretient le contact même si les maires successifs, Louis MARTEIL, étant l’initiateur, ont effectué le voyage. En effet, les deux cliques se rencontrent régulièrement pour donner ensemble l’aubade. Une série d’échos prolongés.

Sites Internet :www.mairie-combloux.fr

 


 

Kolia

Relations Nord Sud

Kolia, ville de près de 8000 habitants et se situant tout au Nord de la Côte d’Ivoire, est actuellement sous le contrôle de ceux que l’on appelle “les rebelles”, dans un pays en proie à des troubles graves depuis quelques années.

kolia
Les actions du Comité de Parrainage Yffiniac Kolia sont de ce fait en sommeil actuellement car les relations avec la ville de Kolia sont quasi impossibles. Mais il n’en a pas toujours été ainsi : de nombreuses actions menées ici ont permis aux écoliers de là-bas de s’asseoir sur des vrais bancs, de poser leurs cahiers sur des vraies tables et de cultiver les légumes dans le jardin, sous la direction de leurs instituteurs. L’hôpital a pu également mieux soigner les malades grâce aux dons de matériel médical. Des centres nutritionnels ont pu ouvrir et permettre à de jeunes enfants de manger un repas équilibré à base de néré une fois par jour. Ces actions ont été menées conjointement avec deux ONG (Organisations Non Gouvernementales) : ici, Armor Développement Sahel (créée par Jean STALAVEN) et à Abidjan, Savane Développement, dont Monsieur KONÉ, Maire de Kolia, est membre.


Le Comité de parrainage, en partenariat avec Armor développement (ONG), les lycées de Saint Ilan (Langueux) et de La Ville Davy (Quessoy), s’engage dans des actions humanitaires en direction du Bénin et du Burkina Faso, attendant le jour où, avec Kolia, tout redeviendra possible.